La rizière passe du vert intense... De la Graine au Grain, Après avoir été nivelée, et cultivée en fin d'hiver, la rizière est mise  en eau à partir d'avril. Semé début mai et récolté début octobre, le  riz se donne 5 mois pour arriver à maturité dans nos régions  tempérées. Sa première exigence sera de rester constamment les  pieds dans l'eau, avec un niveau précis à surveiller tous les jours.    " Fils de l'eau et de la lumière " le riz demande aussi de la chaleur, car  il va devoir en quelques semaines passer d'un stade frêle au stade aux  multiples tiges, c'est le " tallage ". Et c'est au mois d'août pendant la  floraison, qu'a lieu l'autopollinisation où des millions de fleurs se  transforment alors en grains. Peu à peu, les rizières vont passer du vert intense au vert-jaune et les  épis, bien campés sur leur tige irriguée, vont ployer leurs cimes sous  le poids grandissant des graines. Quinze jours avant la moisson l'eau est retirée, laissant le riz dans un  terrain boueux en vue de la récolte. Car pour la moisson, point de  faucille ni de petites mains, mais une moissonneuse-batteuse chaussée  de chenilles spécifiques qui vont lui permettre d'avancer dans la boue.  Une fois récolté, le riz sera mis à sécher dans des silos avant de subir  un décorticage et un meulage (ou un étuvage).  V 1.51 www.RiziereDeMarseillette.com ... Au jaune-vert.